Sécurité renforcée - Risque attentat - été 2017

 
 
Sécurité renforcée - risque attentat

La persistance de la menace terroriste rend nécessaire le maintien du niveau "Sécurité renforcée - Risque attentat".
Pour l'été 2017, la posture vigipirate est adaptée en conséquence.

La posture est effective du 23 juin au 4 septembre. La précédente posture vigipirate visait à assurer le bon déroulement des élections présidentielle et législatives.

Dans le département, le préfet rappelle que les manifestations ne sont pas en principe interdites. Le maintien de l’état d’urgence donne toutefois la compétence au préfet, après une analyse au cas par cas, de proscrire la tenue d’un événement si son organisation lui paraissait défaillante au regard des risques de troubles à l’ordre public qu’il présente et de l'absence de dispositif de sécurité. Par ailleurs, suivant les articles L.2212-1 et L.2212-2 du Code général des Collectivités territoriales, le maire demeure l'autorité de police dans sa commune et peut interdire, au regard de la gravité des risques de troubles à l'ordre public et de l'absence de sécurisation de l'événement, la tenue d'une manifestation sur la voie publique, ou d'un rassemblement.

Tous les organisateurs de rassemblements ouverts au public sont ainsi invités à informer leurs communes de la tenue de l'événement et du dispositif de sécurité envisagée. Ils demeurent les premiers responsables de la sécurité de l'événement et des participants. Les grands événements festifs du département doivent faire l’objet d’une attention particulière. Les référents sûreté des services de gendarmerie et de police territorialement compétents restent à la disposition des organisateurs d’événements afin de donner tous les conseils utiles et renforcer la sécurisation des lieux. Les organisateurs d'événement peuvent en complément consulter le guide "Gérer la sûreté et la sécurité des événements et sites culturels"  publié en avril 2017 et diffusé par le Ministère de l'Intérieur :

> Guide pour la sûreté et la sécurité des événements culturels - avril 2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,99 Mb

Dans le département des Côtes d'Armor, au-delà d'une affluence prévue de 5000 personnes, les communes doivent transmettre les documents utiles relatifs aux rassemblements dont elles ont pu être destinataires par les organisateurs, à leur sous-préfecture d'arrondissement ou à la préfecture pour l'arrondissement de Saint-Brieuc. Au-delà d'une affluence prévue de 10 000 personnes, tous ces documents sont transmis à la préfecture. Pour tous les rassemblements, quelle que soit leur ampleur, les forces de l'ordre, les secours et les services préfectoraux peuvent être sollicités.

Une liste des documents utiles est consultable :

> Liste des documents utiles pour l'organisation d'un événement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb

Ces mesures générales complètent les procédures spécifiques en application concernant notamment les manifestations sportives, les manifestations motorisées, les rassemblements festifs à caractère musical et les spectacles pyrotechniques.

A destination de tous, deux fiches relatives à la sécurisation des grands événements et au signalement des situations à risque sont consultables :

> Vigipirate - été 2017 - rassemblements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb

> Vigipirate - été 2017 - signalements - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,21 Mb