Somnolence et médicaments : parlons-en

 
 

Dès les premiers signes de fatigue : Passez le volant

passe_le_volant

FATIGUE et SOMNOLENCE

La fatigue présente une difficulté à se concentrer, la somnolence une difficulté à rester éveillé.Les causes sont multiples, souvent liées au rythme de vie, parfois à l'état de santé. 

Les pratiques à privilégier sont :

  • Une conduite coupée de pauses, au moins toutes les 2 heures !
  • Prendre la route après avoir pris du repos, idéalement après une nuit de sommeil réparateur et ne pas se lever à une heure inhabituelle.
  • Conduire en respectant les limitations de vitesse et les distances de sécurité
  • Vérifier qu'aucun médicament absorbé, même la veille, n'implique des effets de somnolence. En France, plus d’un tiers des médicaments commercialisés sont munis d’un pictogramme mentionnant leur dangerosité potentielle en matière de conduite.

Voir la campagne fatigue et somnolence 

MEDICAMENTS

Tout comme l'alcool et les drogues, certains médicaments peuvent altérer nos facultés pour conduire.

L'agence nationale de sécurité du médicaments (ANSM) en partenariat avec la sécurité routière appelle tous les usagers de la route, ainsi que les professionnels de santé à la vigilance, en rappelant la présence des trois pictogrammes d'alerte sur les médicaments. En cas de doute, parlez-en à votre pharmacien.