Un département, un préfet

 
 

 

Un Département un Préfet

Par la loi du 22 décembre 1789, le territoire national est découpé en départements, nouvelles circonscriptions administratives. Institué par l'Assemblée Constituante, ce découpage visait à rompre les particularismes locaux, en simplifiant la carte administrative de l'Ancien Régime. Le décret du 15 janvier 1790 découpe la Bretagne en 5 départements. Le département des Côtes-du-Nord est créé par le décret du 26 janvier 1790. Il est divisé en 5 arrondissements communaux : Dinan, Guingamp, Lannion, Loudéac et Saint-Brieuc. L'arrêté du 25 pluviôse an X (14 février 1802) fixe à 47 le nombre de cantons. Chaque département (le décret du 26 février 1790 fixe à 83 le nombre de département et donne à chacun un nom) est alors doté d'un Conseil départemental (assemblée délibérante constituée de 36 membres élus) nommant en son sein un président et un directoire exécutif permanent. Le département de Saint-Brieuc devient celui des Côtes-du-Nord.

Carte du département des Côtes-du-Nord 30 janvier 1790

Carte du département des Côtes-du-Nord 30 janvier 1790

Carte du département des Côtes-du-Nord 30 janvier 1790
(Archives départementales des Côtes-d'Armor 2 Fi ).

Le canton d’Étables a été crée en 1821. Aujourd’hui, le département des Côtes-d’Armor comprend 52 cantons. Un projet relatif au changement du nom du département en celui de Côtes-d’Armor a reçu le 20 avril 1962 un avis favorable du Conseil Général. Mais ce n’est qu’en 1990 (décret 90-201 du 27 février 1990) que le département des Côtes-du-Nord prend officiellement le nom de Côtes-d’Armor.
La loi du 28 pluviôse an VIII (17 février 1800) institue un préfet dans chaque département. Cette date marque la naissance du corps préfectoral. Nommé par le Premier Consul, le préfet exerce son autorité sur toute l’administration du département. Il est le représentant du pouvoir central. Il est secondé dans ses fonctions par deux assemblées consultatives : le Conseil Général et le Conseil de préfecture. Depuis l’an VIII, date de nomination des premiers préfets dans les départements jusqu’à aujourd’hui (février 2000), 84 préfets se sont succédé à la tête du département des Côtes-du-Nord. Le premier préfet, Jean-Pierre Boullé, est resté 14 ans à la tête du département mais c’est le préfet Jean-Baptiste Thieullen qui fut le plus longtemps en poste dans les Côtes-du-Nord (18 années de 1830 à 1848).
Cette date marque la naissance du corps préfectoral. Nommé par le Premier Consul, le préfet exerce son autorité sur toute l’administration du département. Il est Il est secondé dans ses fonctions par deux assemblées consultatives : le Conseil Général et le Conseil de préfecture. Depuis l’an VIII, date de nomination des premiers préfets dans les départements jusqu’à aujourd’hui (février 2000), 84 préfets se sont succédé à la tête du département des Côtes-du-Nord. Le premier préfet, Jean-Pierre Boullé, est resté 14 ans à la tête du département mais c’est le préfet Jean-Baptiste Thieullen qui fut le plus longtemps en poste dans les Côtes-du-Nord (18 années de 1830 à 1848).